www.aaihp.fr   Devenir membre Nous contacter

AAIHP

Association Amicale des Anciens Internes en Médecine des Hôpitaux de Paris

Compte-rendu du Conseil d'Administration

COMPTE RENDU
DE LA REUNION DU CONSEIL D’ADMINISTRATION
de l’ASSOCIATION des ANCIENS INTERNES des HÔPITAUX de PARIS (AAIHP)
du 24-05-04 qui s’est tenue au siège de l’association,
7 rue du Fer à Moulin 75005 Paris

Membres présents (12/ 22) :
Christophe ALMERAS, Clément BOUCCARA, Antoine CASTEL, Emmanuel CHARTIER-KASTLER, Pierre DESBIEZ, Philippe GROSS, Alain HAERTIG, Claude HAMONET, Morgan ROUPRET, Muriel THORNER, Jean VALTY, Jean Nicolas VIDART.

Membres excusés : Philippe Brun, Michel Arsac, Bertrand Naveau, Sylvie Athéna Rouer-Saporta, Richard Villet,

Membres absents :Claude-François Degos, Philippe Denormandie, François Iselin, Pol le Bigot, Jean Loygue, Pierre Mongiat-Artus, Nathalie Costedoat, Emmanuel Lansac, Gabriel Perlemutter, Cécile Poulain.

La séance est ouverte à 20H30 par le nouveau Président, Emmanuel CHARTIER-KASTLER.

Après l’approbation du Compte Rendu de l’AG du 1er mars 2004, l’ordre du jour est abordé :

1- Les nouveaux statuts de l’AAIHP

Après 7 mois, le projet de nouveaux statuts nous a été ré adressé par le Ministère de l’Intérieur avec 3 demandes mineures de modifications :
- Suppression, entre les membres d’une même association, de la distinction entre internes de rang A et ceux de rang B (art 3 et …..). Tous doivent avoir une voix délibérative au sein de la même association.
- Ajout de « Ministère de la Santé » à l’article 16
- Rectification d’un numéro d’article cité dans l’article 19.

Le conseil d’administration donne son accord pour que ces modifications soient effectuées.
Les nouveaux statuts seront alors revus par le Ministère de l’intérieur avant d’être présentés au Conseil d’Etat. S’il y a accord de ce dernier, un arrêté sera pris, qui entérinera les nouveaux statuts.

2- Le fonds de prévoyance

Avec l’avocat de l’association, Alain HAERTIG, Emmanuel CHARTIER-KASTLER, et Philippe BRUN, rédigeront une proposition d’accord final concernant le Fonds de Prévoyance des Internes :
- La répartition des fonds à gérer serait la suivante : 90% pour l’AAIHP, 10% pour le SIHP.
- Cette proposition sera envoyée au SIHP par l’intermédiaire de leur avocat.

Pierre DESBIEZ, souligne que les honoraires de l’administrateur judiciaire sont élevés et s’accompagnent d’honoraires d’un avocat, choisi probablement par cet administrateur, mais qui ne propose rien pour résoudre le litige et donc ne fait rien.
Il dit que l’AAIHP est en droit de demander le justificatif des honoraires de l’avocat et le suivi détaillé des actions positives de l’administrateur depuis que l’affaire lui a été confiée.

Les intérêts de la somme récupérée, serviront à financer une bourse de recherche médicale.

3- Nouvelles Orientations et projets pour l’action de l’association

Claude HAMONET engage les membres du conseil à proposer des thèmes d’action pour l’AAIHP, en tenant compte d’une volonté de se faire connaître auprès des internes futurs membres, de la communauté scientifique, des laboratoires pharmaceutiques, en utilisant les bonnes volontés, les idées de tous et la mise en valeur de la contribution historique de l’Internat au rayonnement actuel de la Médecine Française.
Tous les présents sont d’accord pour que le rayonnement soit maintenu dans un contexte qui bouge.
Le thème de « la démographie médicale en France » est retenu pour le colloque qu’organisera l’AAIHP en 2005.

- Concernant le « flux des spécialistes » : Emmanuel CHARTIER-KASTLER propose, en soutien aux IHP, le maintien des postes actuels offerts aux Internes dans les hôpitaux, et demande une information claire de la DDASS concernant ce nombre de postes, chaque année. L’AAIHP va cependant souligner que l’enjeu de la formation des spécialistes ne doit pas se limiter au remplissage des services hospitaliers, mais doit intégrer les besoins nationaux en ville comme à l’hôpital. Toute augmentation du nombre de spécialistes dans une filière doit se faire de façon progressive. Le discours trop inflationniste du nouveau Ministre de la Santé, n’est pas rassurant même si ce n’est « qu’un effet d’annonce ».

Philippe GROSS ajoute, que les objectifs à long terme demeurent une répartition de 40% de spécialistes et 60% de généralistes contre une situation 50/50 qui existe actuellement en France, et une répartition plus contraignante des installations des jeunes médecins sous couvert d’une répartition plus homogène sur le territoire.

Morgan ROUPRET, met en cause la mauvaise qualité, selon lui, de certains petits services de chirurgie dans les sites de proximité qui devraient, pense-t-il, être fermés. Muriel THORNER lui répond que la dangerosité des sites de proximité a été « organisée » depuis une dizaine d’années. Elle vise la fermeture de 200 hôpitaux et maternités, dans le cadre d’une diminution de l’offre de soins (et du nombre de médecins et spécialistes à l’anglaise) et non d’une rationalisation de cette offre (à la française). L’AAIHP, dit-elle, pourrait, au contraire, se positionner en faveur d’une coopération CHU/ sites de proximité (sous forme de vacations des chirurgiens et autres spécialistes au CHU ou de transfert d’Images pour l’Imagerie numérique). Cette position du maintien du réseau de soins de proximité centré sur un CHU est intéressante médicalement, socialement et économiquement pour une France dont 1/3 de la population vit dans et autour de villes de moins de 20 000 habitants.
Sur ce sujet, Muriel THORNER accepte de faire, avec l’aide de Christophe ALMERAS et de Dominique CARRE, une tribune dans le numéro 39 du dernier trimestre 2004.

4- Questions diverses

Le poste de Delphine d’ARRAS sera bientôt vacant. Pour des raisons familiales, Delphine change de ville et envisage d’être obligée de quitter l’AAIHP. Son poste est un mi-temps, au bureau de l’internat, c’est-à-dire dans des locaux non rénovés mais qui devraient changer dans l’avenir. Ce poste comporte une partie classement et tenue de la comptabilité et une partie saisie continue des informations pour l’annuaire. La rémunération est attractive et la souplesse du poste également. Les candidatures sont attendues.

Prochain conseil : le 20 septembre 2004

 

Claude Hamonet
Secrétaire général
Muriel Thorner
Secrétaire général adjoint


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ordre du Jour
du conseil d’administration de
l’Association des Anciens Internes des Hôpitaux de Paris
du 24 septembre 2004
au 7 rue du fer à Moulin
20h30 précises

 

Chers Collègue,

Voici l’odre du jour du prochain conseil :

1- Approbation de l’ordre du jour du précédent conseil d’administration du 24 mai 2004

2- Organisation du colloque sur la démographie et la carrière de médecin.

3- L’annuaire.

4- Le journal.

5- Questions diverses.

 

Claude Hamonet
Secrétaire général
Muriel Thorner
Secrétaire général adjoint

Recherche

Nos dernières publications

        

A paraître

Sortie de l’Internat de Paris 87
fin mars 2017

L'Internat de Paris

Site de l'Internat de Paris

Agenda

<<    >>

Nos partenaires

Sites recommandés

   

 

      

 

  

Copyright © 2004-2017 AAIHP Mis à jour le 2 mars 2017 Mentions légales